Nature

Quoi de plus naturel pour une cité-jardin!

15 février 2009 – formation au compostage par Michel Flament, Maître Composteur du quartier

Favoriser la nature en ville a été l’une des principales préoccupations du groupe d’habitants à l’initiative de ce projet de quartier. L’esprit de ce projet architectural de l’entre deux guerres faisait en effet la part belle à la nature dans la vie sociale avec des objectifs de bien-vivre, de convivialité et de santé. Ces objectifs nous paraissant encore d’actualité, nous avons voulu remettre en valeur ce patrimoine naturel un peu négligé et réinvestir ensemble les espaces verts de la cité.

C’est déjà dans ce but qu’en février 2009 a été organisé une formation au compost : « De l’assiette au jardin, les trésors du compostage » donnée par Michel Flament, maître composteur.

 

 

La spirale de la biodiversité

30 août 2009 – Construction de la spirale de la biodiversité

C’est par une magnifique journée de la fin août 2009 que des habitants du quartier, conseillés par Marc Wollast de l’association Apis Bruocsella, on entrepris de construire derrière l’école « le Pavillon des Tilleuls » un refuge pour la nature à partir de matériaux de récupération.

Il s’agit d’une structure de terre et de pierres en forme de spirale et aménagée

  • de plantes vivaces indigènes (la cardère, l’achillée millefeuille, la chicorée, la linaire, le plantain, etc.)
  • et de petits abris pour la faune locale (pots de fleurs, morceaux de bois, etc.).

 

La spirale de la biodiversité au printemps

Petits et grands ont mis la main à la pâte avec beaucoup de bonheur pour cette première réalisation d’intérêt collectif et  pour un résultat à la hauteur!

Depuis lors, en effet, de magnifiques plantes  y prospèrent au gré des saisons. Et les papillons, les coccinelles, et les abeilles sauvage y élisent domicile dans les interstices et les recoins.

Cette spirale sert donc d’observatoire de la faune et flore locale et de lieu d’animations pédagogiques à destination des petits et des grands. Mais aussi et surtout, elle favorise la biodiversité et l’accueil des insectes entre autres pollinisateurs qui font la richesse de notre nature en ville.

 

 

Le Verger d’Henri

13 décembre 2009 – plantation du verger d’Henri, verger de quartier accessible à tous

Le soleil était aussi de la partie, mais la température nettement plus frisquette, lorsqu’une foule de voisins déterminés se sont rassemblés le 13 décembre 2009 pour réinvestir un petit coin de prairie au sein de la cité-jardin.

9 arbres fruitiers de variétés locales et anciennes ont été plantés, ainsi qu’une multitude d’arbustes à petits fruits. Des arbres fruitiers ont également été remis aux voisins désireux d’en planter dans leur jardinet.

Voilà qui réalise le souhait initial de l’architecte de la cité-jardin, Henri Van Montfort, qui voulait voir un arbre fruitier pousser dans chaque jardin.
C’est en hommage à son idée que le verger de quartier a été baptisé « Le Verger d’Henri ».

Les premiers fruits du verger d’Henri

Chacun est invité à s’y promener et à y cueillir les fruits quand ils sont arrivés à maturité, bien-sûr. Des indications sur les variétés de fruits et les périodes de cueillettes sont affichées sur un petit panneau devant chaque arbre.

Ce sont les habitants du quartier qui s’occupent 2 à 3 fois par an de l’entretien du verger. Quant aux jeunes arbres, ils bénéficieront de la taille experte de Christophe Poirson du Centre Wallon de Recherche Agronomique de Gembloux jusqu’à leur 6e année.

 

 

Potager des Bonnes-Mères

14 mars 2010 – On prépare le terrain pour le nouveau potager de quartier, le Potager des Bonnes-Mères

Le potager de quartier lui, est né en mars 2010 sur un talus-dépotoir qui a été débarrassé de ses déchets et aménagé avec l’aide de voisins enthousiastes et avec l’autorisation de la société de logement sociaux Le Foyer Forestois, propriétaire du terrain.
L’idée des porteurs du projet de quartier durable était de donner toute latitude aux voisins candidats-jardiniers pour créer leur jardin potager avec cependant 3 contraintes:

  1. cultiver sans pesticide
  2. réserver 2 places aux locataires des appartements voisins du Foyer Forestois
  3. conserver le caractère collectif du potager

Le magnifique potager des Bonnes-Mères

Les jardiniers ont rapidement créé leur charte de fonctionnement et, après une analyse concluante de la terre, ont pu rapidement faire merveille grâce à leur travail, aux conseils avisés de Françoise-aux-doigts-verts et à l’attention bienveillante de Delphine et de Rina.

Il a été inauguré « officiellement » le 19 juin 2010.

Si vous désirez participer au potager de quartier, n’hésitez pas à nous contacter: par principe, il est ouvert à tous. Il ne faut pas de compétence particulière mais simplement 2 heures par semaine en moyenne… suivant la saison, bien-sûr.

 

 

Les nichoirs

En juin 2011, ce sont les oiseaux que nous avons bichonnés!

En effet, Mario Ninanne de l’association Natagora aidé de quelques volontaires, a posé dans les arbres des rues du quartier 19 nichoirs à mésanges bleues et charbonnières. Il s’agit de beaux nichoirs naturels en béton et copeaux de bois de la marque Schwegler qui offrent depuis lors des refuges de choix à nos voisins à plumes.

Merci à la Commune de Forest pour son partenariat sur ce projet.

18 juin 2011 – installation des nichoirs dans le quartier

Pour connaître les emplacement initiaux des nichoirs, télécharger plan au format .pdf >
Et les dernières nouvelles suite à l’opération d’entretien des nichoirs de janvier 2016 >

 

 

Haro sur la Renouée! Vive la biodiversité !

En 2015, nous avons encore obtenu un subside pour une aide pratique contre la Renouée du Japon, une plante qui a envahi le talus des Bonnes-Mères et qui menace la biodiversité de tout le quartier. Les Jeunes Jardiniers, aidés du Service des Espaces Verts de la Commune, a participé à l’arrachage de ces invasives. Et une haie de petits fruits a été plantée pour le bénéfice des voisins … et pour décourager peut-être les dépôts sauvages d’immondices!

 

 


Inscription à la mailing-list

Pour recevoir les infos de votre quartier:

Je participe !

Pour donner un coup de main ponctuel ou faire partie du "groupe pilote", envoyez-nous un mail à l'adresse: info[at]citeforestvert.be

La Cité Forest Vert, c’est où au fait?